Voter pour le Prix Média Newcomer 2022

Le jury du Prix Média Newcomer a tranché. Avec un subside de recherche de 3’000 CHF chacun pour un projet de journalisme scientifique, les Académies suisses des sciences soutiennent la production de l’article « Neuordnung im Kopf – wie Psilocybin Gedankenmuster aufwirbelt » (par Alisha Föry et Céline Jenni) et du documentaire « Les trésors cachés des montagnes Libanaises » sur des fossiles au Liban (par Lucas Vimpere). A l’issue de ce vote du public, le favori ou la favorite sera désigné·e Newcomer et recevra une somme de 4’000 CHF.

Ce sondage est terminé (depuis 2 mois).

Pour quelle publication souhaitez-vous voter ? (période d’ouverture du vote: 29.08. – 12.09.2022)

« Neuordnung im Kopf – wie Psilocybin Gedankenmuster aufwirbelt » de Alisha Föry et Céline Jenni
47.58%
« Les trésors cachés des montagnes Libanaises » de Lucas Vimpere
52.42%

Le ou la lauréat·e du Prix Média Newcomer 2021 sera présenté à la remise des prix le 29 séptembre de 18 h 00 à 20 h  00 dans la maison de débat Karl der Grosse à Zurich. Elle sera accompagnée d’une table ronde sur le thème « Fake news et théories du complot – les leçons à tirer pour l’avenir ». La manifestation a été organisée en collaboration avec le groupe Fake News de la Jeune Académie Suisse. Avant la remise des prix, un atelier sur le thème « Vérification des faits dans le journalisme scientifique » se déroulera de 16 h 00 à 17 h 30. Plus d’information.

« Neuordnung im Kopf – wie Psilocybin Gedankenmuster aufwirbelt »  vers l’article

de Alisha Föry et Céline Jenni

« Les trésors cachés des montagnes Libanaises »

de Lucas Vimpere

de gauche è droite: Alisha Föry, Céline Jenni et Lucas Vimpere

Née en 1977, Alisha Föry a un master en sciences de la santé et technologie de l’ETH Zurich. Elle est collaboratrice scientifique dans le domaine des neurosciences à l’Université de Californie, à Los Angeles (UCLA). Elle a grandi à Berthoud et vit à Zurich.

Née en 1996, Céline Jenni a un master en sciences alimentaires de l’ETH Zurich. Elle a effectué un stage à la rubrique scientifique de la NZZ am Sonntag et s’interesse aux processus a l’ oevre dans le corps humain. Elle es Zougoise et vit à Opfikon, dans le canton de Zurich.

Lucas Vimpere, (27) a effectué un doctorat en géologie à l’Université de Genève, où il s’est spécialisé dans la recherche sur le climat et son impact actuel sur les récifs coralliens et les écosystèmes côtiers. Grand amateur de plongée, il a été confronté dans de nombreux endroits du monde à la destruction des océans et à la disparition de la faune et de la flore sous-marines. Ses expériences scientifiques et de terrain, on poussé le jeune Français   a vouloir partager ses connaissances avec le grand public. Il a participé en 2019 à la création de SciencEscape, une organisation d’utilité publique basée à Genève qui s’est spécialisée dans la sensibilisation et la communication scientifique par le biais de productions audiovisuelles.

Faites connaissance avec les deux finalistes et lisez l’entretien de Alisha Föry et Céline Jenni et l’entretien de Lucas Vimpere.